L’histoire du mouvement

En 1951, Paul CORTEVILLE, ouvrier, se lie d’amitié avec René BLIN, un Hazebrouckois (59) non-voyant. Il est particulièrement touché par la solitude que vivraient les personnes déficientes visuelles.

Paul CORTEVILLE décide de faire d’une femelle Berger allemand, Dicky, un chien guide. Un an plus tard, il remet Dicky à son ami. Dicky est le premier chien guide français !

René BLIN et Dicky

René BLIN et Dicky

Paul CORTEVILLE apprend son futur métier à Dicky

Paul CORTEVILLE apprend son futur métier à Dicky

Paul CORTEVILLE et Dicky

Paul CORTEVILLE et Dicky

L’expérience le convainc et le passionne. Il invente même sa propre technique avec des chiens recueillis à la SPA et consacre toute sa vie à l’éducation de chiens guides d’aveugles.

En 1972, un grand élan de générosité initié par Le Parisien Libéré lui permet de fonder une association dans le Nord. La première d’une longue lignée !

Le passionné remet plus de soixante chiens guides au cours de sa vie.

L’histoire du chien guide commence.