Magazine : + de contenu

Vidéo : « Le guidage, c’est pas de la galette ! »

 

 

Neuf nouvelles équipes 

 

Martine et Meryl (25)

Billion_Meryl

« Après neuf années de bon travail ensemble, Dana, mon premier chien guide a commencé à fatiguer. J’ai alors décidé de faire une demande de renouvellement. J’ai rencontré Meryl à mon domicile. Il s’est senti tout de suite chez lui et la cohabitation avec Dana s’est bien passée, ce qui m’a bien plu. Avec sa fourrure blanche qui donne envie de le caresser, Meryl ne passe pas inaperçu. Il a beaucoup de succès dans le quartier. En avant pour de nouvelles aventures avec mon nouveau chien guide Meryl ! »

 

Michel et Missy (67)

Hagenbach_Missy

« J’ai fait ma première demande de chien guide à l’Ecole de Cernay et en septembre 2018, j’ai rencontré Missy. J’ai tout de suite eu le coup de foudre ! Notre relation a été fusionnelle dès les premiers jours. La remise a eu lieu juste avant Noël : c’était pour moi le plus beau des cadeaux. La complicité entre nous s’est enrichie de jour en jour. Nous formons maintenant un couple plein de promesses ! Missy est près de moi depuis peu de temps mais je me sens déjà libre. Elle me prête ses yeux et à Lingolsheim où j’habite, nous ne passons pas inaperçus. Merci à Céline, l’éducatrice de Missy, et à toute l’équipe de l’Ecole de Cernay qui me permet de sortir et de revivre. »

 

Jeanne et Major (68)

Schlee_Major

 

Major, le 200Chien de l’Ecole de Cernay !

« J’ai eu sept années de complicité avec Foebus, mon premier chien guide. Mais le 23 octobre dernier, Foebus a eu des soucis de santé et il a été mis en retraite anticipée.

J’avais vraiment besoin d’un nouveau compagnon à mes côtés et d’un conducteur au quotidien. J’ai rencontré celui qui est devenu mon nouveau partenaire d’aventures : Major.  Oriane, son éducatrice, est venue me le présenter. Major est majestueux et j’adore les bergers allemands. J’ai tout de suite été sous son charme. Pouvoir mettre mes mains dans sa grosse crinière, c’était un pur bonheur !

J’ai vite retrouvé le plaisir d’être emmenée, patte dans la main, par un chien guide, en toute sécurité.

La remise la semaine avant Noël a été jalonnée de plein d’émotions. J’ai dû m’adapter à un nouveau caractère, un nouveau langage et des différences au niveau de certaines techniques de guidage. Major a lui aussi dû s’habituer à ma démarche et ma façon d’être. Les conseils répétés, la patience et le regard bienveillant avisé d’Oriane ont garanti également la réussite de la constitution de notre nouveau « petit couple ».

Chaque jour, Major et moi, nous continuons de nous rapprocher. Nous nous aimons déjà beaucoup et il me suit partout.  A la maison, quand je le caresse, Major pose sa patte sur ma main. Un vrai moment de complicité en toute intimité.

En guidage, nous accordons peu à peu nos violons pour marcher à mon rythme. Cela va s’ajuster au cours des six prochains mois. Je me sens en sécurité à tous les niveaux et j’apprécie sa fluidité, son enthousiasme.

Je remercie tous ceux qui ont permis que cette magnifique boule de poils ait pu entrer dans ma vie. »

 

Renaud et Moby (Luxembourg)

DSC00823

« Malvoyant depuis mon enfance, ce handicap faisait partie de ma vie de tous les jours. Avant que ma vue ne baisse de plus en plus, j’ai toujours cherché à me débrouiller seul. Il était hors de question de m’apitoyer sur mon sort ou d’embêter autrui, mon indépendance m’était très précieuse.

J’ai reçu mon diagnostic définitif d’une rétine pigmentaire à l’âge de 16 ans et maintenant, à l’âge de 40 ans, je suis aveugle.

Mais c’est grâce à mon chien que j’ai retrouvé une partie de mon autonomie, un élément qui pour moi était depuis le début primordial. Mon chien me permet de me déplacer en toute sécurité en évitant des obstacles et les dangers du quotidien.

Moby est un compagnon fidèle qui m’aide à me réveiller les matins et qui me facilite le contact avec les gens.

C’est surtout après le décès de mon chien Cassis que j’ai compris à quel point un chien guide entrainé et affectif facilite la vie de tous les jours. »

 

Christiane et Nutz (57)

48408265_792983661100111_281963915787632640_n

 

« Nutz est mon cinquième chien guide, il prend la relève de Faya qui prend une retraite bien méritée et change de statut pour devenir chien de compagnie à la maison. Nutz est aussi mon premier chien mâle, il s’entend très bien avec Faya. Je ne remarque pas de différence entre femelle et mâle. Il est très agréable à vivre dans la maison et je peux sortir partout avec lui. Il se conduit toujours très bien. Un grand merci à Eliane et Jean-Marc, sa famille d’accueil et à Catherine et Pierre, sa famille de week-end.

C’est un vrai plaisir de remarcher d’un bon pas. Lorsque je lui donne un ordre, il l’exécute très rapidement et souvent il me regarde avec l’air de dire : on fait quoi, maintenant ? Là, je remercie Audrey, son éducatrice.

En sortant de la maison, à droite, c’est la détente et à gauche, c’est le « boulot » ! Alors Monsieur préfère aller vers la droite. Mais je ruse, nous partons vers la droite pour finalement travailler quand même. Et je l’ai emmené en détente en partant vers la gauche.

Ainsi, il ne sait jamais où nous allons et ça lui fait des plus grandes sorties. Il est têtu mais je le suis encore plus et c’est toujours moi qui gagne. Et malgré tout, il me « colle » toute la journée, au point de marcher sur mes claquettes derrière moi. Quand quelqu’un me dit qu’il est très beau, je suis très fière. Il vient souvent chercher des caresses en posant sa tête sur mes genoux. J’aime le caresser, cela me détend ! »

 

Joëlle et Nouka (67)

48367699_2196992763665580_7327857760580665344_n« Voici trois semaines que la « tornade Nouka » a débarqué dans mon univers.

Déclarée en cécité légale en 2015 (œil gauche :0, œil droit :1/20e), je me suis battue pour retrouver une autonomie, avec l’aide de Catherine, instructrice en locomotion de l’Ecole de Woippy et je suis fière de mon efficacité à la canne.

Énormément de troubles et de stress : savoir « lâcher prise », oublier ses repères et tout reprendre a zéro. Waouh ! Peut-on refaire ce travail sans perdre ses acquis ? Avec le caractère de Nouka et la patience de Denis, son éducateur, je réponds OUI !

Nous sommes un jeune duo. Chaque jour, nous progressons ensemble, mais déjà, je retrouve un confort dans mes déplacements qui me permettent de me détendre. Grâce à elle, et pour elle, je parcours à nouveau la campagne : Nouka est une bombe dans ma vie, elle bouscule tout et me fait relativiser l’importance des choses.

MERCI à tous de cette merveilleuse compagne auxiliaire indissociable à ma nouvelle vie ! »