Inauguration de l'École de Cernay !

Inauguration de l'École de Cernay !
©2022 - Chiens Guides de l'Est

Couper le ruban à Cernay ! 


L’Harmonie municipale a donné le ton. "Hello, le soleil brille, brille, brille…", l’air célèbre du film "Le pont de la rivière Kwaï" convenait parfaitement à cette belle journée d’inauguration du nouveau centre d’éducation de Cernay.


Paul Charles, le président de la Fédération, accueillait les visiteurs que lui présentait Danielle Griffanti, directrice de l’École. Que du beau monde ! Michel Sordi, maire de Cernay, le déput  Raphaël Schellenberger, le vice-président honoraire de la Région Grand-Est Jean-Paul Omeyer, Annick Lutenbacher, conseillère d’Alsace, François Horny, président de la communauté de communes avaient fait le déplacement, ainsi que de nombreux maires et élus venus de toute l’Alsace. Francis Morel et Denis Thiry, président délégué et administrateur de Woippy étaient là, au côté  de Philippe Larger, président des Chiens Guides de l’Est. Et bien sûr nos donateurs, nos bénévoles, venus en famille.


Un concept original


"L’idée de ce centre, avec son concept original de patio intérieur réservé aux chiens, a été lancée en juillet 2012. Il aura donc fallu neuf ans, dont trois de travaux, pour aller d’un simple croquis griffonné sur un bout de papier, à cette réalisation dont nous pouvons être fiers", a relevé Louis Griffanti qui a porté le projet et conduit le chantier à son terme. "Il y a tout juste quatre ans, nous posions, ici même, la première pierre de notre future École. Une nouvelle page de notre histoire allait s’écrire. C’est aujourd’hui chose faite. Nous sommes dans ces nouveaux locaux imaginés pour le bien-être de nos élèves chiens guides. C’est un magnifique outil de travail pour nos éducateurs, un beau lieu d’accueil pour les déficients visuels que nous aidons", a souligné Danielle Griffanti qui a fondé  l’École de Cernay il y a tout juste trente ans.


La grande foule pour les visites


"Est-ce qu’on peut les caresser ? Quelles sont les races de chiens que vous éduquez, combien coûte l’éducation d’un chien ?", les questions ont fusé. On patientait en longues files d’attente pour visiter les locaux. On s’est pressé derrière les grillages pour assister aux démonstrations d’apprentissage du guidage et aux évolutions des chiots. On s’est inscrit pour devenir famille soir, week-end, relais, de retraite. À l’ombre des tonnelles, on parlait d’avenir, joyeusement. C’était la fête !